Partagez cette page...
Ajouter à
mes favoris

Parc municipal Georges-Brunelet du Receiving - Nouméa

Commune :
Nouméa
Lieu :
Receiving
Adresse :
Nouméa
Province :
Province Sud - Nouvelle-Calédonie
Mobile :
Non renseigné
Parc municipal Georges-Brunelet du Receiving - Nouméa - Nouvelle-Calédonie
Contact :
Ouvert : Du 1er avril au 31 octobre inclus : de 8h à 18h/Du 1er novembre au 31 mars inclus : de 8h à 19h

Informations pratiques

Règles à respecter :
• Ne pas promener son chien sans laisse à l’exception du canisite.
• Ramasser les déjections canines.
• Ne pas marcher dans les massifs.
• Ne pas couper ou ramasser du bois.
• Ne pas prélever ou ramasser des végétaux.
• Ne pas détériorer le mobilier urbain.
• Ne pas utiliser vélo, motocyclette, moto, quad, skate-board, trottinette, etc. à l’exception des draisiennes.
• Ne pas édifier des stands de vente.

Installé sur l'ancienne « Plaine des Batailles », le parc municipal du Receiving a accueilli le premier vélodrome du territoire créé le 15 juillet 1895 par le Véloce Club Calédonien. Dans les années 1930, il a été réaménagé avec l’aide des Etablissements Ballande : la piste, jusqu’alors en terre, est goudronnée, l’éclairage électrique installé pour les courses en nocturne.
En 1942, les Américains y ont établi une base de l’US Navy équipée d'une station de réception radioélectrique. C’est à cette époque que le quartier a été baptisé « Receiving Station ». Modernisé en 1953, le vélodrome municipal Georges-Brunelet a été désaffecté en 1966 pour être installé dans le quartier de Magenta.
Lors d’une enquête réalisée en 2010, plus de 70 % des Nouméens interrogés ont exprimé leur satisfaction d’avoir un parc municipal de 6,5 hectares, véritable poumon vert au coeur de la ville.
Toutefois, ils ont souhaité disposer de plus de végétation dans cet espace.
C’est pourquoi, la Ville de Nouméa a engagé, en octobre 2012, d’importants travaux d’aménagement et d’embellissement.
Ce nouvel espace permettra aux Nouméens de découvrir quatre ambiances végétales représentatives de la biodiversité et de l’endémisme exceptionnel de la flore locale et de se sensibiliser à la protection d’essences rares.

Le parc, nouvelle mouture 2013
Nouméa ville-jardin dispose de 4 grands parcs, le parc zoologique et forestier, le parc du Ouen Toro, le parc de Rivière-Salée et celui du Receiving Georges-Brunelet.
Les récents aménagements de ce dernier ont remodelé son environnement paysager.

Un ponton métallique situé à proximité de l’entrée permet d’avoir une vue générale du parc. A proximité, le visiteur découvrira une installation de boules de différentes tailles repeintes, avec une finition anti-tag, dans 5 couleurs vives représentant des éléments de la nature calédonienne : sable, lagon, terres du Sud, ciel et soleil.
Le chemin qui mène à l’entrée secondaire, est traversé à mi-chemin, par une passerelle conduisant à l’aire de pique-nique située au coeur du parc.

De part et d’autre de ce chemin principal, trois sentiers : le premier traverse la zone de maquis minier puis emprunte l’allée bordée de Ficus implantés de longue date avant d’arriver dans la zone de forêt sèche. Le deuxième relie le coeur du parc au belvédère par un escalier en bois et une passerelle. Depuis ce point haut, le visiteur pourra se détendre et admirer la vue. Le troisième donne accès à la palmeraie.

Pour les promeneurs accompagnés de chiens, la Ville de Nouméa a créé un espace clôturé de 6 260 m2 : le canisite. Situé à gauche de l’entrée principale, côté route de l’Anse Vata, il dispose de deux entrées équipées de distributeurs de sachets pour déjections canines et d’une fontaine. En dehors du canisite, les chiens doivent être tenus en laisse.
A venir en 2014 : un bâtiment d’accueil qui abritera le local du jardinier ainsi que des toilettes autonettoyantes accessibles aux personnes à mobilité réduite (PMR).
Tous les chemins ont été conçus pour être accessibles aux PMR.

Dans tout le parc un mobilier urbain moderne et fonctionnel en bois et acier galva peint est mis à la disposition du visiteur : bancs, banquettes, tables, tabourets, chaises longues, poubelles, fontaines et toile ombrière.

Quatre ambiances végétales
Le maquis minier
A droite de l’entrée principale se trouve l’espace maquis minier. Né de l’action répétée des feux, le maquis minier désigne la végétation arbustive poussant sur les péridotites et serpentinites des terrains miniers. La flore s'est remarquablement adaptée à des sols très riches en minéraux comme le nickel, le chrome ou le fer, et très pauvres en éléments nutritifs, ce qui en fait un des écosystèmes les plus originaux de la planète. Très présent dans le sud, il couvre aujourd'hui 23 % du territoire calédonien. Sur un total de 1 140 espèces identifiées (orchidées, plantes carnivores…), 88 % sont endémiques ! Une richesse unique que l'industrie minière s'efforce de préserver par des programmes de réhabilitation. Dans le parc municipal du Receiving Georges-Brunelet, 340 arbres et arbustes, de 67 espèces endémiques ou autochtones différentes, ont été plantés. 140 proviennent de la pépinière municipale, 50 ont été offerts par l’entreprise Vale NC et les 150 deniers ont été achetés dans des pépinières.
La forêt sèche
Après l’allée de ficus, on trouve l’espace forêt sèche. Caractérisée par des plantes aux feuilles raides, coriaces et vernissées, la forêt sèche, ou sclérophylle, abrite des formations forestières qui peuvent se développer avec moins de 1 100 mm de pluie par an. Elles se situent principalement le long de la côte ouest de la Grande Terre. La ville de Nouméa en recèle plus de 100 ha. Menacé de disparition, cet écosystème remarquable par sa diversité (environ 450 espèces) et son taux d'endémisme (57 %) fait l'objet de programmes de sauvegarde et de sensibilisation. À Nouméa, quatre zones sont en cours de protection : Ouen Toro, parc zoologique et forestier, Koumourou et Tina. Au parc du Receiving Georges-Brunelet, le visiteur pourra admirer 185 arbres et arbustes de 26 espèces différentes, toutes endémiques ou autochtones. Un programme de plantation pluriannuel permettra d’enrichir la palette végétale présente.
La palmeraie
A droite de l’entrée secondaire, se trouve la palmeraie. 250 palmiers provenant de la pépinière municipale ont été plantés dont 60 palmiers royaux. Au total, une vingtaine d’espèces différentes de palmiers sont présents dont une espèce endémique.
Le coteau fleuri
Dernier espace dans la continuité de la palmeraie, le coteau fleuri dans lequel 110 arbres de 20 espèces ont été plantées.
L’institut d’agronomie de Calédonie (IAC) a fait un don de 180 arbustes et arbres pour les zones de forêt sèche et de maquis minier. Vale NC a également donné 1 150 arbustes et herbacées de type maquis minier qui ont été mis en culture à la pépinière municipale. Ils seront plantés au parc municipal en 2014-2015.

Aucun avis pour le moment...

Les champs obligatoires sont indiqués par un astérisque *

Image anti spam
Vous n'arrivez pas à lire ? Rechargez l'image

Quelques suggestions de thèmes à commenter :
Signalisation d'accès, facilité à contacter l'établissement, service réservation, beauté de l'environnement, intérêt de l'emplacement, autres centre d'intérêts et d'activités à proximité, accueil, ambiance, décoration, originalité des services, découvertes, confort d'un hébergement (literie, services...), types d'équipements sanitaires, propreté, calme jour/nuit, respect des descriptifs publicitaires, rapport qualité/prix
...et toutes sortes d'autres détails qui font la différence !

Événements à venir...

Pas d'événement actuellement enregistré pour ce lieu...
Ajoutez votre événement sur l'agenda gratuitement !

Référencé dans...

Selon la Loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL), relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés (article 36), le titulaire du droit d'accès peut exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations le concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation, la communication ou la conservation est interdite. Pour exercer ce droit, merci de le préciser dans le formulaire ci-dessous « Signaler une erreur ».

Page consultée 3780 fois Signaler une erreur

leguide.nc vous recommande...

Aires de loisirs Nouméa

et sa liste d'établissements !